D'abord un peu de culture générale...

Ville du Sud de la Louisiane (1,2 millions d'hab.), à l'ambiance décontractée, au passé historique important, la Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des Etats-Unis.

C'est en 1762 que la France cède la Louisiane à l'Espagne, qui la lui restitue en 1800. Le 30 novembre 1803, Napoléon la vend aux Américains. La Nouvelle-Orléans fut profondément marquée par la présence française. Même si aujourd'hui le Français ne résonne plus guère entre ses murs.

La ville semble surgir des méandres du Mississipi.

Le blues à la Nouvelle Orléans est à l'image de la ville, c'est à dire extrèmement métissé. Dans cette ville cosmopolite, grand carrefour de cultures (européenne, africaine, créole), le blues a su profiter de diverses influences. On y retrouve bien sûr des influences jazz, mais aussi rock, gospel, soul, funk, rap, reggae...

Aujourd’hui, la Nouvelle-Orléans, premier port des Etats-Unis, est une cité moderne dotée d’un quartier d’affaires. Le Convention Center, complexe dans lequel d’importantes réunions sont organisées, est l’un des plus grands des USA.

VOILÀ CE QU'IL RESTE DU BÂTIMENT DE L'ALLIANCE FRANÇAISE!!!

Evidemment, il y a du boulot et je comprends pourquoi Phénicie S.A. a monté un bureau sur place.

Quelques personnes qui bossent avec moi...

De gauche à droite : Freddy, Angelina , Gena et Latifa.

Freddy est architecte, Angelina dessine les plans, Gena est très jolie et est une assistante parfaite (c'est mon assistante!) et Latifa dirige les opérations de coordination.

Je ne vous dis pas les jaloux que j'ai fait en étant entouré comme ça!!!

Gena vivant avec un bel américain très costaud et très méfiant, je dois faire attention à tout ce que je dis à ma vaillante secrétaire. Qui a l'air d'en avoir ras le bol de son compagnon!!!

Que voici...

Non, ce n'est pas un des touristes du premier plan. C'est le type avec la casquette au fond! Et oui, c'est une armoire à glace barman.

Voilà quoi! Un être basique, animal et raplapla du cervelet...

Bref, j'ai été surveillé tout de suite. Heureusement, Gena m'a averti du danger.

Et oui, il y a danger : dans certains coins de Louisiane, les différents se règlent de manière assez expéditive... Cela dit, ça fait un point commun avec le mistral, qui est devenu, d'après les nouvelles que je reçois, le quartier le plus dangereux de la planète!!!

Ça c'était ma première sortie (en cachette) avec Gena et sa cousine Alberta dont je vous parlerai un autre jour. Un concert de folie dans les rues de la Nouvelle Orléans, qui marquait le début du carnaval!

Je compte sur vous pour ne pas trop ébruiter ma vie américaine hors boulot et taire mes frasques (bien innocentes) avec la belle Gena.

Vu mes rapports avec Blanche, ça se retournerait vite contre moi!!!

Bon, c'est l'affiche du carnaval d'il y a deux ans, mais elle est très belle je trouve...

Portez vous bien et à la semaine prochaine. Si vous pouviez dire à mes enfants de répondre à mon courrier, ce serait bien!